Le Grolar, témoin du réchauffement !

Le Grolar est devenu bien malgré lui l’un des témoins du réchauffement climatique, gageons que celui-ci marquera plus vos esprits que les quelques cm de neige en moins ou d’eau en plus.
Le Grolar est une nouvelle espèce d’ours, aussi connue sous le nom de Pizzly, issue du croisement d’une ourse polaire avec un Grizzly.
Dans le nord du Canada l’ours polaire est contraint suite à la disparation d’une partie de la banquise de s’exiler dans des contrées qu’il n’a pas l’habitude de fréquenter et de ce fait croise le territoire du Grizzly.
Bien que séparées ces deux espèces sont très proches génétiquement au point que cette hybridation est un cas rare d’hybridation féconde (à l’inverse des zébrules et autres tigrons).
Le fait que ces deux espèces se soient croisées est un témoin du changement climatique déjà perceptible et il y a gros à parier que les prochaines années verront se développer des espèces mieux adaptées.
Comme disait Charles Darwin : « Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent. C’est celui qui sait le mieux s’adapter au changement. »

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !