Smog: une peinture pour dépolluer

Vous en avez sans doute entendu parler les grandes agglomérations et plus particulièrement les grandes agglomérations de pays émergents sont confrontées à une pollution atmosphérique insupportable, les autorités allant jusqu’à enjoindre les personnes à rester chez eux.
Chez nous aussi quelque fois par an une alerte smog apparait nous obligeant à respecter une limitation maximale sur autoroute de 90 km/h (Définition des seuils pour Bruxelles).

A ce propos la ville de Bruxelles met en place une nouvelle expérience permettant de réduire la pollution par l’utilisation de peintures actives dans ses tunnels.
L’idée est de combiner ces peintures photoactives avec de puissantes lampes UV ce qui permettrait de transformer et de capter les polluants au niveau de la peinture.
Le tunnel témoin est le tunnel Léopold II long de 160 m, les premiers résultats sont attendus pour l’été 2013.

Voilà un premier pas dans la bonne direction, reste à savoir si cela suffira à endiguer le problème de la pollution et le bilan global de l’intervention.

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !