Si vous avez froid c’est la faute au réchauffement climatique !

Vous l’aurez constaté ces derniers jours des records climatiques séculaires ont été battus ; plus froid, plus de neige, moins de luminosité …
Est-ce nouveau ? Rappelez vous votre grand père surinait déjà : « Noël au balcon, Pâques au tison »
Alors bien entendu non ce n’est pas nouveau des périodes froides et intenses ont déjà existé par le passé, ainsi Louis XVI en a-t-il perdu la tête par la faute de la météo.

Alors faut-il s’alarmer aujourd’hui ?
Oui, simplement parce que les records s’accumulent ces vingt dernières années et que les projections climatiques confirment les observations que nous vivons aujourd’hui.
Ainsi dès octobre 2012, la scientifique Jennifer Francis de la Rutgers University expliquait dans une interview sur Youtube les effets de la fonte de l’Arctique sur les courants de haute altitude Jet Stream.

Bref comme on l’a déjà dit ce n’est pas tant les phénomènes extrêmes qui apportent la preuve des projections des climatologues mais plutôt la fréquence de ces évènements.
Soit comme le disait Rajendra Kumar Pachauri, président du GIEC :
« Ce qui est tout à fait perceptible c’est que, au cours des cinquante dernières années, la tendance est à la hausse. Cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de haut et de bas – il y en aura –, mais ce dont il faut se soucier, c’est de la tendance, et elle est maintenant influencée dans une large mesure par l’activité humaine.  » déclarait-il sur le site Rue89 au début du mois de mars.

Alors aujourd’hui pensez-y quand on propose de limiter le réchauffement moyen que de 2°C d’ici la fin du siècle.

En attendant on s’impatiente et on aimerait voir venir l’été … pour autant qu’il ne soit pas une répétition de la canicule de 2003.

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !