[Article invité] Honda voitures hybrides

Soucieuses de l’environnement, les Honda voitures hybrides

Dans la course pour réduire notre dépendance aux énergies fossiles, on ne peut pas oublier l’un des plus gros consommateurs de carburant – notre moyen de transport favori. Les véhicules hybrides se multiplient sur le marché, et pour cause : avec leurs petits moteurs et leur carrosserie légère, les hybrides offrent une voiture plus écologique, aérodynamique. Voici comment elles fonctionnent.

Les voitures hybrides, qui sont les exemples les plus connus de véhicule hybride, utilisent deux sources d’alimentation – un carburant (l’essence ou le diesel) et de l’électricité. Outre les automobiles, on peut aussi trouver des cyclomoteurs, des locomotives ou même des sous-marins hybrides !

Les moteurs comme ceux des Honda voitures hybrides dont le fonctionnement est expliqué ici combinent le moteur à combustion interne d’un véhicule classique avec un moteur et une batterie électriques. Cette combinaison permet d’alterner les possibilités et d’apporter des avantages à la fois énergétiques et environnementaux. Les voitures hybrides permettent en effet de réduire la consommation de carburant et donc les émissions par rapport aux véhicules classiques.

Alternance des deux moteurs
Le véhicule utilise la batterie électrique pour fournir une accélération supplémentaire en cas de besoin et à l’arrêt. En effet, c’est la batterie électrique qui est utilisée en cas d’arrêt et de redémarrage comme à un feu ou dans un embouteillage.

C’est également la batterie électrique qui utilise le freinage dynamique, ce qui permet au véhicule de minimiser la perte d’énergie en récupérant l’énergie utilisée pour ralentir ou s’arrêter. Ce principe s’appelle la récupération d’énergie cinétique et est également utilisé en Formule 1 par exemple. La batterie électrique peut donc se recharger toute seule, le conducteur n’ayant pas à la brancher sur une borne ou à la maison ; de plus, l’autonomie est fortement influencée par l’utilisation du moteur thermique, ce qui est un gros avantage par rapport à un véhicule tout électrique.

Rôle du conducteur
Conduire une hybride signifie également être plus attentif aux conséquences de sa propre utilisation de la voiture. Le conducteur peut en effet prendre des mesures supplémentairespour limiter l’utilisation de carburant, en évitant d’accélérer rapidement ou en arrivant lentement aux stops afin de récupérer l’énergie de freinage.

Impact environnemental
Les hybrides ne seront jamais des véhicules à zéro émission en raison de leur moteur à combustion interne, mais, les modèles actuellement présents sur le marché permettent de réduire les émissions de polluants responsables du réchauffement planétaire et de dioxyde de carbone de 30 à 50% (voir le rapport sur les émissions de CO2 des voitures neuves), et les futurs modèles devraient réduire ces émissions de manière encore plus drastique.

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !