Une batterie qui ne manque pas de souffle !

Vous le savez et nous en avons déjà discuté sur le forum à plusieurs reprises, le problème des véhicules électriques est toujours l’autonomie et tant que ce problème ne sera pas résolu les véhicules électriques ne supplanteront jamais les véhicules thermiques ou hybrides.

IBM arrive d’ailleurs à la même conclusion, il y a plus d’un siècle il y avait plus de véhicules électrique que de véhicules à moteur thermique et pourtant c’est ce dernier qui a fini par prendre le dessus sur la fée. Pourquoi ?
La nécessité des longs déplacements ainsi que la disponibilité d’une source de combustible plus abordable et d’une infrastructure plus fiable a permis aux moteurs à combustion interne de détrôner l’électron.

Et si on arrivait à réinventer le stockage électrique ?
IBM, Asahi Kasei et Central Glass investissent dans le développement d’une batterie promettant 800 km d’autonomie.
Le projet s’appelle : Battery 500.

Les batteries d’aujourd’hui à technologie Lithium-ion ne permettent qu’une autonomie de l’ordre de 150 km et cela représente un frein considérable à l’adoption de ce mode d’énergie pour la voiture familiale typique.

Conscient de ce problème IBM a lancé en 2009 un projet prévoyant de multiplier par 10 la densité énergétique des batteries Li-Ion et c’est en développant une batterie Lithium-Ion Air qu’ils sont pratiquement parvenus à atteindre ce challenge.

(c) IBM

Le mode de fonctionnement de la batterie utilise l’oxygène de l’air qui lorsque la batterie se décharge vient se fixer sur le lithium-ion pour former du peroxyde de lithium sur la matrice carbone.
Lors de la recharge la batterie libère alors l’oxygène fixé et le lithium se retrouve à nouveau sur l’anode.
Une animation valant mieux que 50 lignes :

En 2012 Asahi Kasei et Central Glass ont rejoint le projet.

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !