Le lorax : un film éco-conscient

J’ai eu la chance grâce à Fanny et Nevert (encore merci à elles) d’assister à la projection du film d’animation Le Lorax avant sa sortie en salle la semaine prochaine (le 18 plus exactement). Alors pourquoi je parle de mes sorties ciné ici me direz-vous ?Lux Standart

Et bien parce que ce film des studios universal véhicule une forte morale écologique et a bien fonctionné aux USAs et au Canada lors de sa sortie en salles (en termes de recettes, pour donner un point de comparaison on est à la moitié de Transformers et au 5ème du terrible succès Avatar)… Pour faire court, ce n’est pas le premier film d’animation écolo mais c’est probablement un des premiers films d’animation à gros budget centré là dessus.

L’idée n’est pas nouvelle car elle s’inspire d’un comte pour enfants des années 70 mais plutôt qu’un long discours, voici la bande annonce :

Mon avis sur le film ? J’avoue que j’ai fait beaucoup plus attention aux messages véhiculés qu’à mon habitude pour un film d’animation qui en y repensant, véhicule toujours une morale bien contre mal pour apprendre en quelques sortes aux enfants ce qu’il est bon de faire. J’ai trouvé que le trait était bien forcé et que la morale de l’histoire (ou les morales) sont bien présentes tout au long du film mais je crois que c’est nécessaire vu qu’on s’adresse à des enfants. Personnellement je n’ai pas été dérangé par cela mais comme d’habitude, je trouve qu’il faut faire très attention entre éducation, sensibilisation des plus jeunes et culpabilisation. En effet, ils héritent d’une société comme elle est, on espère qu’ils la feront évoluer de manière durable mais il ne faut pas leur rejeter la faute s’ils n’arrivent pas à faire ce qu’on a pas su faire (vous suivez ? ;-)).

Pour avoir un avis d’enfant, j’avais proposé à un collègue et sa fille de m’accompagner, ce qu’il a gentiment accepté ! On était tous les deux curieux de savoir ce qu’elle allait retenir. Et bien à 4 ans et demi, mis à part le fait qu’elle veut maintenant un arbre rose comme dans le film (bonne chance ;-)), elle a retenu qu’au début le personnage était méchant car il coupait tous les arbres et qu’à la fin… Et bien je ne vais pas dévoiler la fin mais la morale écologique semble bel et bien être passée ;-).

Pour revenir à mes interrogations, en y réfléchissant (ça m’arrive parfois), dans les dessins animés de mon enfance, je me souviens des polluards, de capitaine planète, qui tentaient déjà de sensibiliser au problème de pollution !

En conclusion je vous recommande d’aller voir ce film car ce n’est pas qu’un film contenant une morale plus ou moins enrobée dans de l’animation, non, c’est un film à part entière, il y a des moments drôles, sensibles, des chansons bien rythmées et un univers assez soigné ! J’aurais juste aimé un peu plus d’infos sur la réalisation du film, une compensation carbone des dépenses engendrées par exemple ou une distribution responsable ;-). En tout cas j’ai passé un très bon moment et c’est le principal !

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !