Le gaz de schiste: L’Europe se questionne !

Le gaz de schiste obtenu par fracturation hydraulique ou encore appelé freaking dans les pays anglo saxons, vous connaissez sans doute.
Nous en avions déjà touché un mot il y a quelque temps sur le blog (voir ICI) mais pour ceux qui ne sont pas familier à cette nouvelle énergie, je leur propose de visionner la petite animation ci-dessous.

Alors bonne ou mauvaise chose que l’exploitation du gaz de schiste ?
Je vous laisse seul juge mais dans l’état actuel des choses pour investir dans des énergies alternatives au pétrole autant chercher dans les énergies renouvelables et non fossiles.
Le gaz utilisé sera responsable d’émission de CO2 mais pire on ne pourra pas empêcher les fuites de méthane dont le pouvoir « effet de serre » est 23 fois supérieur au CO2 (source)… bref quand l’Homme ne veut plus apprendre de son expérience il n’y a plus d’évolution possible.

Néanmoins aujourd’hui en Europe on semble(ait) considérer le gaz de schiste d’une manière très prudente, oui mais voilà nos industries sont en train de mener une campagne de lobby vers les députés.
La raison en est qu’elles ont le couteau sous la gorge, comment rester compétitive lorsque la matière première est de 20 à 30% plus cher ici (éthylène origine pétrole versus gaz) ?

Alors on y va on y va pas ?
La question est posée et pas plus tard qu’hier (13/10 lire ICI) la Pologne décidait d’investir massivement dans son exploitation.
Les autres pays suivront ils ?
Je pense qu’ils n’auront pas le choix et que tôt ou tard ils y viendront, la pression populaire est forte pour les énergies bon marchés à cela s’ajoutent les difficultés économiques auquelles font faces les pays du sud de l’Europe et dans une moindre mesure ceux du nord.

Peut être aussi qu’entre temps nos politiques deviendront responsable (en ce jour d’élection il me plait de rêver).

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !