Une amende pour les mauvais constructeurs automobiles ?

Plusieurs constructeurs automobiles encourent une amende pouvant atteindre au total 10 milliards d’euros s’ils ne réduisent pas davantage leurs émissions de CO2 pour obéir aux objectifs fixés pour 2012, a annoncé mardi l’Agence européenne pour l’environement (AEE).

« Si les constructeurs ne font pas davantage de progrès dans l’efficacité carbone des nouveaux véhicules entre 2010 et 2012, ceux qui ne seront pas en conformité pourraient faire face à des amendes qui pourraient au total s’élever à 10 milliards d’euros », a annoncé l’agence spécialisée de l’UE.

Les grands constructeurs sont soumis à des objectifs de réduction d’émissions de CO2, principal gaz à effet de serre à l’origine du réchauffement climatique. L’objectif d’émission global pour le secteur est de 130 grammes de CO2 par kilomètre pour chaque nouveau véhicule particuliers immatriculé dans l’Union européenne, avec des cibles individualisées par constructeur.

A partir de 2012, 65% des voitures neuves d’un constructeur devront respecter la norme. En 2013, ce seuil passera à 75%, puis à 80% en 2014 et finalement à 100% en 2015. En 2010, 32 constructeurs, représentant environ 80% des nouvelles immatriculations, avaient atteint leur objectif de 2012, a souligné un rapport de l’agence européenne basée à Copenhague.

Toyota loin devant

Toyota est le plus en pointe, suivi par les constructeurs français Renault et Peugeot-Citroën, qui sont par ailleurs proches d’atteindre déjà leurs objectifs pour 2015, souligne l’AEE. Parmi les retardataires se trouvent Dacia, Nissan, Mazda, GM-Daewoo, Daimler et Skoda.

Les émissions du transport routier représentent 17,5% des émissions globales de gaz à effet de serre de l’UE. Elles ont augmenté de 23% entre 1990 et 2009, précise l’agence européenne. « Aujourd’hui, les gens utilisent beaucoup de modes de transport mais la voiture représente toujours une part importante de la vie quotidienne », a dit dans un communiqué Jacqueline McGlade, directrice exécutive de l’AEE.

« Les données montrent que la plupart des constructeurs ont atteint leurs objectifs individuels pour 2012. Cependant, plusieurs autres ont besoin de prolonger les progrès réalisés année après année », a-t-elle ajouté. En 2010, le niveau d’émission moyen d’un nouveau véhicule immatriculé dans l’Union européenne était de 140,3 g CO2/km, selon l’AEE. L’UE a un objectif à long-terme de 95 g CO2/km en 2020. (afp)

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !