Voitures de moins en moins gourmandes

Le salon de Genève a fait la part belle aux voitures sobres et force est de constater que bon nombre de constructeurs ont investi dans la recherche et propose aujourd’hui des moteurs performants et moins gourmands.

En 3 ans les émissions des voitures les mieux classées ont été diminuées de plus de 10 % tout en maintenant un confort très appréciable voire en l’augmentant.

En effet en 2007 la meilleur voiture diesel du test, une Smart 2 places CDI, faisait 101 g de CO2/km tandis que sa rivale essence, une Toyota Prius faisait 104 g de CO2/km.

Cette année la meilleur voiture du test rejettera moins de 90 g de CO2/km et bon nombre de véhicules se trouveront dans la fourchette 90-100g.

Ainsi VW et sa technologie Bluemotion permettra d’atteindre sur la Polo TDI 75 ch (55 kW) un rejet de 87 g de CO2 tandis que la Golf  se placera juste la barre des 100 g de CO2.

Et bonne nouvelle il y aura le choix … par exemple la nouvelle Prius (89g) ou Ford et son système ECOnetic qui placera ses Fiesta et Focus à 99g.

Hyundai  et sa technologie Blue Drive disponible sur ses i20 fait chuter les émissions à seulement 98 g, Fiat, Peugeot-Citroën, Renault tous ces producteurs proposeront des modèles rejetant moins de 100g de CO2 (la liste n’est pas exhaustive).

Alors si hier le choix était pauvre et le confort rudimentaire aujourd’hui vous n’avez vraiment plus aucune excuse pour ne pas trouver de quoi satisfaire à la fois votre désir de liberté avec la protection de l’environnement.

Finalement ce sont les crises qui font avancer la technologie, pour ceux qui étaient déjà là en ’70 … vous vous souviendrez des premières voitures économiques (à l’époque on ne parlait pas encore d’écologique) où l’on passait sous la barre des 10 l/100 km pour des petits moteurs.

Et ne croyez pas que tout ce qu’on vous propose aujourd’hui est vraiment nouveau, je me souviens que Fiat proposait déjàdès 1983 sur ses modèles ES (Energy Saving) des innovations que l’on voit, seulement, aujourd’hui vulgarisée.

Déjà soucieux des problèmes écologiques, Fiat commercialisa une version spéciale baptisée ES (Energy Saving) qui, grâce à quelques améliorations aérodynamiques et nouveautés mécaniques sur le nouveau moteur de 1301 cm³ développant 65 ch DIN et un rapport de compression plus élevé notamment, un système automatique d’arrêt du moteur (quand le véhicule est à l’arrêt et que le moteur n’est pas sollicité (le fameux stop and go), le tout géré par un allumage électronique, afin de réduire la consommation de 15%.

Extrait Wikipedia


Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !