Le covoiturage : la bonne résolution de cette année pour la planète ?

Pour ce premier billet de l’année je voudrais entamer la discussion sur un point sur lequel tout le monde s’accorde mais où finalement personne, ou presque, ne songe s’investir : le covoiturage.

Une idée ma foi toute simple mais qui montre oh combien nous pouvons être égoïste dans notre aquarium métallique.

Nous sommes de centaines voire des milliers à nous rendre pratiquement aux mêmes heures aux mêmes endroits et nous choisissons ce que nous croyons être une facilité : l’individualisme.

Et pourtant … chaque jour nous pestons devant toutes ces personnes seules au volant de leur bagnole …ha tient mon voisin est là, je vais lui faire un petit coucou !!!

Si j’en parle facilement c’est pour une raison simple c’est que je partage ma voiture avec trois autres collègues et que j’entends par ailleurs d’autres collègues individualistes râler tant et plus de l’accroissement du nombre de voitures sur les routes.

Les excuses existent et elles sont simples :

“Je ne peux pas partir quand je veux”

“Si j’ai besoin de faire une course je n’ai pas de voiture”

“Si on me rappelle en urgence à la maison je ne pourrai me libérer”

… bref il suffit de tendre l’oreille et vous obtiendrez autant d’excuse que vous avez de collègues.

Alors c’est vrai que le covoiturage c’est un système un peu plus rigide que l’individualisme mais combien de fois par an avez vous été rappelé en urgence ?

Dans ce cas imaginez à l’avance ce que vous pourriez faire et vous aurez la solution le temps venu ; et si un parent, un enfant est malade abandonnez le covoiturage quelques temps … vous verrez vous y reviendrez rapidement!

Vos courses ? bhein oui c’est vrai, mais savez vous que dans la même entreprise vos collègues vont aussi faire leurs courses et bien souvent au même endroit.

Essayez et vous verrez oui c’est plus rigide mais d’un autre côté vous profiterez d’une présence qui peut être appréciable dans les coups durs, de personnes avec qui discuter dans les bouchons and last but not least, d’une économie substantielle d’argent.

Une économie pour vous, pour la planète et pour l’économie mondiale.

Savez-vous que selon une étude menée par Nokia (Empty seats travelling) la valeur des sièges inoccupés au niveau mondial atteindrait ainsi près de 500 milliards d’Euro !

Le calcul se base sur un taux de remplissage des voitures optimistes, 2 personnes par voiture, alors que la moyenne mondiale et de 1,3 d’un parcours de

5 000 milliards de km parcourus par les 500 millions de voiture (dont 236 millions rien que pour les USA).

Et quel est l’économie réalisée par le covoiturage ?

D’après un calcul réalisé par le site Dynamique Covoiturage un trajet de 30 km (aller) par 3 personnes permettrait d’économiser près de 1800€/an.

Bien entendu ce calcul est un cas particulier mais il peut être facilement transposé à chaque cas … dans mon cas c’est près de 4000€ d’économie annuelle (60 km – 4 personnes) et ceci sans compter la possibilité offerte de déductibilité fiscale !

Bref le covoiturage c’est que du bonheur financièrement parlant et socialement parlant.

Et près de votre boîte il y a peut être une autre entreprise dans laquelle votre voisin travaille, pour vous rencontrer rien de plus simple ; il existe en Belgique un site Carpoolplaza qui permet de recenser les disponibilités.

Pour nos voisins français il existe des solutions départementales et nationale (http://www.covoiturage.fr/) .

Il n’y a vraiment aucune excuse aujourd’hui, en dehors de l’égoïsme, pour ne plus covoiturer.

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !