La maison aussi veut se faire une place au soleil.

Le décathlon solaire, vous connaissez ?

Depuis 2002 le Departement of Energy organise, tous les deux ans, un grand concours universitaire de construction de maisons énergétiquement propres.

Le but est de mettre en compétition une vingtaine d’équipe dont le défi est de construire une maison entièrement alimentée par le soleil, facile le jour en été un poil plus délicat une nuit d’hiver !

Ainsi l’assistant au secrétaire d’état déclare :

« Le décathlon solaire du DOE encourage l’émergence d’une nouvelle génération d’étudiants ingénieurs, architectes, designers et communicants, tout en démontrant que les technologies d’énergie solaires sont déjà disponibles, ici et maintenant.« 

Une idée quant elle est bonne doit forcément être répliquée et cette année l’Espagne vient de se voir autorisée à organiser ce même genre de compétition en Europe.

On y retrouvera un bouillon de culture issu des universités allemande, françaises finlandaise, chinoise, …

Ces équipes seront cotées sur dix critères (voilà pourquoi le terme décathlon) :

1- Architecture

2- Ingéniérie de la construction

3- Système solaire et eau chaude

4- Balance énergétique

5- Confort

6- Appareillages et fonctionnalités

7- Sensibilisation et communication sociale

8- Industrialisation et vision marché

9- Innovation

10- Durabilité

Le but avoué est de construire une maison produisant suffisamment d’énergie que pour s’auto satisfaire,  agréable à vivre et à regarder.

Il ne faudra donc pas sacrifier le confort à l’efficacité et faire un retour dans nos cavernes.

Vous trouverez sur ce lien le projet de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.

Plus d’information sur la compétition sur le site Solar Decathlon Europe (en anglais ou castillan).

Via un article de DDmagazine

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !