L’Equateur montre l’exemple – troc pétrole contre argent

Vous allez me dire qu’il n’y a rien de bien nouveau là dedans, tous les pays producteurs troquent du pétrole contre de l’argent.

Sauf que dans le cas qui nous préoccupe l’Equateur propose de ne pas exploiter les ressources pétrolières localisées sous le parc naturel Yasuni (ICI et LA) sis dans le forêt amazonienne contre une rente annuelle.

L’estimation faite par ce pays retourne une économie de plus de 400 millions de tonnes de CO2 suite à la non exploitation de cette réserve estimée à 850 millions de tonnes de pétrole.

Sans compter les émissions inhérentes aux constructions des infrastructures, sans compter non plus sur l’assassinat du puit de carbone qu’est la forêt.

Bien entendu personne ne veut se voir priver d’une manne aussi importante d’argent, personne et surtout pas l’Equateur qui propose donc en échange de la non exploitation une rente annuelle de 350M$.

Le fond de souscription, auprès duquel l’Allemagne s’est déjà engagée à hauteur de 50 à 60 M$ annuel, devrait ouvrir au début du mois de novembre avec l’approbation du Programme des Nations Unies pour le développement.

On peut se poser des questions sur la viabilité et sur l’efficacité de ce genre de projet.

En effet le pétrole non pompé par l’Equateur le sera par un autre pays et donc cela ne réduit pas pour autant notre consommation globale ; de plus rien ne garanti qu’à terme personne ne viendra exploiter ce gisement quand les prix crèveront à nouveau le plafond.

En conclusion deux camps se distinguent, celui de l’optimise qui voit par là une politique axée sur le développement des énergies renouvelables qui profiteraient aux populations locales ainsi qu’à la biodiversité et le camp des pessimistes qui se sentent pris au piège d’un chantage tu payes ou je rase !

Connaissant l’ineffable réputation de l’Homme je choisi le camp des pessimistes mâtinée d’optimisme en me disant que si on préserve cette forêt pendant une dizaine d’année bhein c’est toujours ça de gagné!

Via DDMagazine.

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !