Le charbonnage tue toujours en Chine

Aujourd’hui, je voudrais vous parler un peu d’un problème chinois, indirectement lié à l’énergie. Il s’agit de la mortalité dans les mines de charbon chinoises.

On le sait, la Chine est une grande consommatrice d’énergie (on ne va pas leur jeter la pierre, c’est logique vu la taille de la population), plus particulièrement de charbon (là c’est à vous de voir si on peut critiquer ce choix) et doit donc trouver un moyen de s’approvisionnement en énormes quantités de charbon.

La Chine possède donc beaucoup de mines. Le problème, c’est la vétusté de ses sites miniers. Alors pourquoi je vous dit tout ça ? Et bien parce que je trouve que ce problème est trop méconnu chez nous. Pourquoi aujourd’hui ? Parce que je réagis à cet article de LaLibre, paru le 22 novembre (oui, j’ai un léger décalage 😉 ). On nous annonce la mort de 87 ouvriers en Chine, limite un petit drame… C’est un peu mesquin de mettre en avant 87 morts (même si pour les proches c’est un réel drame) alors qu’on estime que plus de 6000 ouvriers chinois perdent la vie dans les mines chaque année. Je dis bien estimation car les chiffres officiels font état de 3215 mort l’an dernier.

On peut donc dire qu’on considère comme exacts et réels les chiffres officiels, cela fait tout de même déjà quasi 9 morts par jour. En gros, ce qu’on nous présente est certes une catastrophe, mais représente seulement 10 jours classiques dans le charbonnage chinois. Personnellement, j’ai du mal à m’imaginer ces chiffres !

Et surtout me dire que ça n’a pas l’air d’être parti pour changer, on dirait que finalement, pour eux, c’est quoi 3215 chinois ramené à la population totale ?

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !