La conduite écologique ou l’éco-conduite

Vous voulez réduire votre consommation de carburant mais vous n’avez pas les moyens ou l’envie de changer de véhicule ? Adoptez l’éco-conduite et réduisez considérablement votre consommation sans rien devoir débourser. Une conduite écologique demande un temps d’adaptation pour changer ses habitudes de conduite, à part ça, rien de bien sorcier !

Avant de passer aux attitudes de conduite à adopter, voici quelques conseils à observer avant le départ :

1) Le plus simple, les systèmes optionnels : tous les systèmes électriques optionnels augmentent la consommation, la climatisation par exemple, augmente la consommation de 3 à 5%. Utilisez les donc à bon escient.

2) Les appendices aérodynamiques : si vous partez en vacances, essayez d’éviter les coffres/barres de toit, si vous en avez besoin, enlevez le coffre une fois arrivé, cela réduire considérablement la résistance à l’air. De même, si vous possédez des barres de toit, placez les uniquement quand vous en avez besoin. On est bien d’accord, la différence de consommation ne sera pas flagrante, mais si vous roulez avec toute l’année…

3) Surveillez la pression de vos pneus. Des pneus sous gonflés augmentent la résistance au roulement et donc la consommation. De même, essayez de choisir une huile de qualité. Un bon lubrifiant permet de réduire la consommation, surtout si vous effectuez des trajets courts car ils facilitent les démarrages à froid. Si vous effectuez fréquemment des petits trajets, veillez également à changer l’huile plus souvent.

4) Evitez les chargements inutiles et équilibrer la charge de la voiture.

Maintenant, passons aux choses sérieuses, la conduite à adopter :

1) Au démarrage et à l’accélération, essayer de passer le rapport supérieur le plus tôt possible, cela ne sert à rien de prendre 5000 tours/minutes car le moteur possède un régime de fonctionnement optimal, en sous-régime et sur-régime, il a un rendement inférieur. Le sous-régime étant moins handicapant que le sur-régime. Cette plage de fonctionnement optimale est située entre 1750 et 2500 tours/minutes pour un diesel et entre 2500 et 3500 tours/minutes pour une essence. Si vous voulez connaître la plage de rendement maximal de votre voiture, il suffit de regarder dans votre manuel, le rendement maximal correspond en fait également au couple maximal délivré par votre moteur.

2) Essayez toujours de rouler avec le rapport le plus élevé possible, pour diminuer la vitesse de rotation du moteur. en effet, la consommation est directement liée à la vitesse de rotation, effectivement, dans un moteur 4 temps, on aura 3 fois plus d’explosions si on tourne à 6000 tours/minutes que si on tourne à 2000 tours/minutes. Le rapport pour la consommation n’est pas aussi simple car on ne brûle pas la même chose à chaque explosion suivant la charge moteur, mais ça donne une idée de l’évolution de la consommation en fonction de la vitesse de rotation du moteur. Choisir un régime moteur adapté permet de réduire de 20% sa consommation.

3) Adoptez une conduite fluide. Evitez les freinages et accélérations à répétition. Ne suivez pas la voiture devant vous de trop près, s’il freine, vous pourrez ainsi relâcher votre accélérateur sans devoir freiner dans certaines situations. Profitez au maximum du frein moteur car celui-ci équivaut à une consommation nulle. En effet, lorsque vous êtes au feu rouge, au point mort, votre voiture consomme de l’essence pour maintenir le moteur en rotation. Lorsque vous freiner avec le frein moteur, c’est le mouvement des roues qui entraîne la rotation du moteur et induit donc une consommation nulle.

4) Au lieu de freiner à l’approche d’un virage, relâcher votre accélérateur un peu plus tôt pour freiner moins. Cela vaut pour pas mal de situations, cela ne sert à rien d’accélérer comme un damné pour freiner 100 mètres plus loin.

5) Lorsque vous vous garez, placez vous de manière à ne pas devoir effectuer une marche arrière pour repartir, lorsque le moteur est froid.

Bref, ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que la clé réside principalement dans l’ANTICIPATION. Privilégiez également le vélo ou la marche pour les petits trajets, ce sont eux qui sont les moins rentables car le moteur n’a pas le temps de chauffer correctement et a une consommation plus élevée.

Finalement, n’oubliez surtout pas que la conduite doit rester un plaisir !

Un lien intéressant sur l’éco-conduite

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !