Développement durable ou décroissance soutenable ?

Face aux problèmes de pollution et de consommation énergétique sans cesse croissante les entreprises se tournent de plus en plus vers le concept de Développement durable ou Sustainable Development en angais.

Intersection intérêts économiques, écologiques et humains

Le développement durable est le lieu d’intersection des intérêts économiques, écologiques et humains et est défini comme suit :
« un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir. »

Certaines personnes pensent que le développement durable n’est qu’un leurre destiné à assouplir notre vigilance et finalement à perpétuer le modèle de consommation que nous connaissons jusqu’à présent.
Ils scandent à titre d’exemple que « Les arbres ne poussent pas jusqu’au ciel » et préfère parler de décroissance soutenable qui s’oppose à l’idée de développement durable, ce dernier sous entendant une croissance continue.
Ainsi ces objecteurs de croissance partent du constat que tout augmentation de croissance et donc du PIB entraîne immanquablement une destruction du capital naturel qui est loin d’être inépuisable.

Ce concept n’est pas novateur puisque son inventeur Nicholas Georgescu-Roegen en parlait déjà en 1971 dans un ouvrage intitulé The Entropy Law and the Economic Process.
Pour faire très simple l’entropie est l’expression du désordre global qui ne peut qu’augmenter ou rester stable.
Par exemple pour fabriquer une voiture nous avons besoin de matières premières prélevées dans des endroits ponctuels, ces matières premières sont ensuites fragmentées et disséminées à travers toute la planète menant ainsi à un désordre croissant.
L’énergie employée est quand à elle perdue à jamais.
Nicholas tente ainsi de démontrer qu’augmenter la production mène inévitablement à la consommation de bien naturel ce qui induit la raréfaction de ce dernier et donc l’accélération de leur épuisement.

Les partisans de la décroissance soutenable arguent que tout notre modèle économique actuel est basé sur le capital et le travail et qu’il ne tient pas compte du facteur environnemental.
Ainsi dans la définition du PIB qui est l’expression de la richesse d’un pays on n’intègre pas les valeurs humaines ni la pérénnité des éco-système.

Utopie ou claire voyance ?

Essayons d’y voir plus clair en prenant un exemple simple.

Force nous est de constater que depuis des décennies les constructeurs automobiles font de très gros efforts et parviennent à réduire la consommation des véhicules tout en augmentant le confort et la sécurité.
Le résultat est malgré tout décevant car le parc automobile ne fait que croître (aujourd’hui pratiquement 2 véhicules/famille) et en corrolaire la consommation globale ne fait qu’augmenter (Effet rebond).
Répondant à ce problème les activistes du décroissement parle d’un effet débond qui incite, sur le plan individuel, à accepter un mode de vie personnel en harmonie avec le milieur.
Cela signifie que les gains de productivité doivent être réinvestis dans des loisirs non générateur de consommation.
En clair il nous faudra obligatoirement limiter nos dépenses inutiles et revoir profondemment notre mode de vie actuel.

Un peu hyppie et babacool comme attitude ?
Sans doute mais au point où nous en sommes il ne peut pas y avoir de mauvaise solution.

Méditons sur ce sujet en terminant par un vieux proverbe qui montre que l’écologie est loin d’être un concept novateur.

« Soyez bons avec la terre : elle ne vous a pas été donnée par vos parents, elle vous est prêtée par vos enfants. Nous n’héritons pas la Terre de nos parents, nous l’empruntons de nos enfants. »

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !