Des éco-étiquettes pour aider le consommateur

Comme notre lecteur oldschool nous le suggérait dans les commentaires du cours théorique sur l’énergie grise, une étiquette sur laquelle figurerait l’empreinte écologique de tous les produits vendus en union européenne permettrait aux consommateurs de choisir des produits moins polluants avec plus de facilité.

Il faut croire que la commission européenne l’a entendu car elle a lancé un sondage européen (27 000 européens y ont participé) pour avoir l’avis des consommateurs sur une étiquette indiquant la totalité de gaz à effet de serre rejetés sur toute la durée de vie du produite, de sa mise en oeuvre à sa destruction. Ils ne parlent pas d’autres éléments tels que l’énergie grise mais ses paramètres sont englobés par l’empreinte écologique (plus d’énergie = très souvent plus de CO2 = gaz à effet de serre). Les résultats de l’enquête parlent d’eux mêmes, 72% des européens (70% des 1000 belges) interrogés pensent qu’une telle étiquette devrait être obligatoire en UE.

L’enquête révèle également que 83% des européens (87% de belges) font attention à l’empreinte écologique lors de leurs achats, ce qui montre bien l’impact que pourrait avoir une telle étiquette sur nos produits.

Enfin, seulement 46% des européens sont favorables à une taxe sur les produits polluants pour encourager la vente de produit plus propres. Et oui, quand on s’attaque on portefeuille, ça se bouscule déjà moins.

Les autres questions de l’enquête sur La Libre
Un autre article de La Libre très intéressant sur quelques erreurs à éviter lorsqu’on parle d’empreinte écologique.

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !