Copenhague souffle le chaud et le froid !

A quelques heures de la clôture du sommet de Copenhague on commence à entendre des discours aussi noir que le charbon.

Alors qu’à l’ouverture tout le monde était serein aujourd’hui c’est le moment de retourner sa veste!

Alors opportuniste les dirigeants ?

Comme on l’a déjà dit le sauvetage du climat est un plan à très long terme, du moins d’un point de vue politique qui n’a en général pas de vision au delà de ses 4 années de mandat.

Donc au départ chacun veut donner la meilleur image qu’il soit de son pays et on y va de phrases alambiquées et décorées comme un sapin de Noël (c’est de saison) avec des cadeaux à faire rougir le Père Noël : 30% de réduction par ici, 20 de plus par là, … on se croirait en pleine solde !

Maintenant le temps des décisions est venu et il faut se rendre à l’évidence que rien ne sera gratuit, ni la réduction de notre mode de consommation ni même le laisser aller qui à terme risque d’être bien plus couteux.

Malheureusement à terme signifie pour un autre politicien bref le « C’est pas moi c’est lui » …

Alors raz de marée sur les discours, les uns ne pensent plus pendant que les autres n’entendent pas …

Une tactique éprouvée pour permettre d’applaudir un pet de mouche, en effet si vous promettez la lune et n’offrez qu’un peu de sable il y a fort à parier que vous n’en sortirez pas grandi alors que promettez un peu de sable et offrez un joli rocher et vous obtiendrez l’effet inverse.

Finalement les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

Je terminerai par un petit clin d’oeil issu de l’excellent Snut :

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !