C’est dimanche, actualité frivole …

C’est pour dénoncer le réchauffement climatique et l’impact sur les vignobles français que quelque 700 personnes se sont laissées prendre par l’objectif du photographe américain Spencer Tunick.

Bien entendu rien de frivole là dessous si ce n’est que c’est nu comme une grappe de raisin (bhein quoi vous avez déjà vu une grappe de raisin habillée ?) que les invités ont immortalisé l’instant.

Allez zou photo …

C’est à l’insitiative de Greenpeace qui en matière de communication n’a jamais froid aux yeux que cette manifestation a eu lieu.

Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France, a ainsi déclaré :

Ce que vous faites est à mi-chemin entre une oeuvre d’art et une mobilisation citoyenne, c’est vous qui écrivez l’Histoire.

Même si on peut se poser la question de l’efficacité de ce genre de campagne il n’en reste pas moins vrai que le réchauffement climatique aura un impact non négligeable sur toutes les cultures européennes.

Derrière le côté grivois et ludique c’est une manière comme une autre d’attirer le regard (bhein tient) du politique à la veille de l’ouverture des portes de la conférence internationale sur le climat à Copenhague.

Cette conférence se tiendra du 7 au 18 décembre et l’objectif de Greenpeace est de persuader les pays industrialisés à réduire d’au moins 40% leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

Ce n’est pas parce que l’actualité est frivole qu’elle n’en est pas moins grave, vous pouvez suivre la conférence de Copenhague sur le site Copenhague-2009.

Via 7s7

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !