Après la bleue, la rouge et la blanche, voici venue la Chimay verte !

Pour vous détendre ce vendredi, je me propose de vous parler de la Chimay verte.

Et non, il n’y a pas une nouvelle variété de Chimay, ce sont toutes les bières de Chimay qui tentent de se faire une cure « verte ». Vous l’avez compris, quand je parle de Chimay, je veux bien sûr parler de la bière d’abbaye. En effet, la bière de Chimay, exportée dans 40 pays à travers le monde est une entreprise comme un autre, elle tente donc comme pas mal d’entreprises de réduire son empreinte environnementale.

En effet, chaque année, ce sont 3456 tonnes de CO2 qui sont produites pendant la fabrication de la bière et 839 tonnes pour le fromage qui va si bien avec ;-). Pour réduire consommation et émissions, une séries de mesures simples ont été prises, notamment l’isolation de conduites de vapeur, l’installation de variateurs de vitesse sur les pompes et les moteurs ou encore des cours d’éco-conduite aux chauffeurs de camions.

Des mesures plus importante, comme l’installation d’une rinceuse à l’usine d’embouteillage de Baleux ont également aidé à réduire la facture énergétique. La rinceuse sert uniquement pour les bouteilles neuves, elle est beaucoup moins gourmande en énergie et produits nettoyants que la laveuse principale.

Je suis sûr que la nouvelle va ravir les amateurs de Chimay et d’environnement. Alors Bonfire, elle a encore meilleur goût cette belle bleue maintenant que tu sais qu’elle se veut verte ?

Bon week-end à tous !

Epinglé sur LaLibre

Be Sociable, Share!

Parle de ce post à tes amis !